Bourita a parlé de la visite du Pape au Maroc

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita a souligné, ce mercredi, la symbolique de la rencontre entre le roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine et le Pape François, « deux autorités religieuses importantes ».

« Il faut souligner la symbolique d’une rencontre entre le Pape et le Commandeur des Croyants. Nous allons assister à la rencontre de deux autorités religieuses importantes. Le Pape vient dans un pays où le Chef de l’État a un statut religieux particulier et n’est pas seulement Commandeur des musulmans. Il a la responsabilité de protéger, de préserver, les trois grandes religions monothéistes. Ce titre de Commandeur des Croyants existe depuis le IXe siècle; c’est une notion unique dans le monde musulman», a expliqué le ministre dans un entretien au magazine français Le Point.

Cette visite intervient, également, relève Bourita, « dans un contexte marqué par une perte de repères, avec des extrêmes qui occupent l’espace », affirmant que « la personnalité, la vision de Sa Majesté le Roi comme celles du pape sont nécessaires dans ce moment particulier où les voix modérées ont du mal à se faire entendre ».

La visite du Pape François a également lieu au Maroc, un pays à quelques kilomètres de l’Europe et enraciné en Afrique, un pays arabe avec un ancrage musulman important. «C’est ce balcon sur le monde que le pape utilisera pour son message. Un pays qui joue un rôle pour des questions importantes comme la migration, la lutte contre le terrorisme et la radicalisation, la compassion envers les plus vulnérables», a ajouté Bourita.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page