Boujdour: un multirécidiviste viole l’état d’urgence sanitaire

Un brigadier de police, relevant du district provincial de sûreté de Boujdour, a été contraint dimanche soir de faire usage de son arme de service en tirant trois balles afin d’appréhender un individu à bord d’une voiture à quatre roues motrices, qui a violé l’état d’urgence sanitaire et tenter de mettre en danger la vie de fonctionnaires publics durant l’exercice de leurs fonctions.

Une patrouille commune de la sûreté nationale et l’autorité locale veillait à l’application des dispositions de l’état d’urgence sanitaire pour éviter la propagation du nouveau coronavirus, lorsqu’elle a ordonné au mis en cause de s’arrêter pour contrôler sa situation sur la voie publique, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

Ce dernier, poursuit le communiqué, a refusé d’obtempérer, causant une collision avec la voiture d’un représentant de l’ordre et blessant un autre policier, ce qui a contraint un brigadier à tirer deux balles sur la voiture, alors que la troisième aurait atteint le mis en cause, qui a réussi à prendre la fuite. Les procédures d’enquête ont permis d’identifier le suspect, un multirécidiviste impliqué dans des affaires de vol et de trafic illicite d’alcool, ajoute la même source, faisant savoir que les opérations de ratissage se poursuivent en vue de l’arrêter dans le cadre de l’enquête judiciaire ordonnée par le parquet compétent.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Sahara marocain: l’isolement de l’Algérie mis à nu par un expert salvadorien

Un expert salvadorien a mis en avant l'isolement de l'Algérie sur la scène internationale dans son appui au polisario et à ses thèses éculées.