Boudrika, l’ex-président du Raja condamné pour diffamation

©DR

L’ex-président du Raja de Casablanca, Mohamed Boudrika, a été condamné ce lundi par la chambre correctionnelle du tribunal de première instance de Casablanca pour diffamation. Il doit verser à la partie plaignante, la FRMF, 1 dirham symbolique et payer 20 mille dirhams de dommages et intérêts. Le jugement devra être publié, par ailleurs, dans deux quotidiens.

Le procès de Boudrika a fait suite à l’accusation qu’il a portée à l’encontre de la fédération de football, par rapport à la fuite d’une copie du contrat de l’ex-joueur nigérian Michael Babatunde.

M.D

Articles similaires

Suggestions d’articles

Affaire «Hamza monbb»: ce qui est prévu ce jeudi

Le procès de Soukaina Glamour, la youtubeuse poursuivie en détention dans l’affaire «Hamza monbb», aura lieu ce jeudi au tribunal de première instance de Marrakech.