Bientôt un métro aérien suspendu à Casablanca?

Casablanca pourrait bien se doter d’un métro aérien suspendu. C’est ce que vient de confier le ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie numérique Moulay Hafid El Alamy. Les négociations sont actuellement en cours entre les autorités de la ville et le constructeur automobile chinois BYD qui devrait élaborer un rapport pour une évaluation générale du projet.

Un parcours de 15 kilomètres de monorail avec 100 wagons devraient ainsi être installés sur le ciel de Casablanca, permettant d’alléger la circulation infernale de la capitale économique, de renforcer le transport urbain et de résoudre les problèmes de déplacement de plusieurs citoyens de la ville.

Al Ahdath Al Maghribiya explique, d’ailleurs, que le tramway n’a malheureusement pas réussi à limiter les embouteillages puisque les routes, déjà mal en point, ont été serrées pour l’installation des rames. Ce qui a davantage compliqué la tâche aux conducteurs casablancais. Le journal souligne, à ce propos, que la Turquie, les Emirats Arabes Unis et la Malaisie utilisent le métro aérien depuis plusieurs années déjà. Pour l’instant, le coût du projet n’a toujours pas été révélé.
D’après les derniers chiffres de Casa Tram, le tramway de Casablanca a transporté 100 millions de voyageurs en trois ans d’exploitation et 89% du trafic utilisent ce moyen de transport au moins deux fois par jour, aux heures de pointe en particulier. Le succès du métro aérien suspendu serait donc indéniable.

N.M.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page