Benslimane: un élu traumatise des élèves après un acte de vandalisme

L’histoire est assez surprenante. Des élèves de la ville de Benslimane ont vécu un sale quart d’heure après que l’un d’eux ait vandalisé le siège d’un bus scolaire.

C’est le quotidien Al Ahdath Almagribiya qui rapporte l’affaire, dans son édition du 8 février, et nous raconte comment un élu a « bloqué » pendant plusieurs heures des élèves pour comprendre qui avait saccagé un siège.

Les faits se sont déroulés en fin de journée, lorsque le chauffeur de bus reçoit un appel d’un élu de la région, lui ordonnant de s’arrêter et d’attendre pour qu’il mène sa petite enquête. Une fois sur place, l’élu les interroges un par un, pour connaître le coupable. Cependant, personne n’a avoué ni dénoncé le vrai coupable.

Après plusieurs heures, durant lesquelles les parents se faisaient du souci et cherchaient leurs enfants, l’élu décide de les relâcher, en leur annonçant que le lendemain, le transport scolaire ne viendra pas.

Comme le précise le journal, les élèves ont été traumatisés. Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Cerise sur le gâteau, c’est le président de l’association des parents d’élèves qui le lendemain, les fait sortir de classe pour les interroger.

Faiza Rhoul


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page