Benslimane: la police sort les armes pour éviter un carnage

Un officier de paix exerçant au district provincial de la sûreté à Benslimane a été contraint, ce lundi, de faire usage de son arme de service lors d’une intervention visant à appréhender un individu, aux antécédents juridiques liés à des crimes violents, ayant exposé la vie des citoyens et des policiers à un danger imminent à l’aide d’une arme blanche, près du marché central de la même ville.

Selon la DGSN, une patrouille de police est intervenue afin de procéder à l’arrestation du mis en cause, qui a été sous l’effet de la drogue et a menacé les passants avec une arme blanche de grande taille, notant que le prévenu a opposé une farouche résistance aux forces de sécurité, ce qui a contraint l’officier de tirer deux balles, une de sommation, alors que la deuxième a atteint le mis en cause au niveau de la jambe.

Cette opération a permis l’arrestation du suspect et la saisie de l’arme blanche utilisée dans l’agression, précise la DGSN, ajoutant que le mis en cause a été placé sous surveillance médicale à l’hôpital, dans l’attente de le soumettre à une enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent.

S.L. (avec MAP)




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page