Benmoussa interdit les « bizutages »

Le ministre de l’Éducation nationale Chakib Benmoussa a adressé une correspondance aux directeurs des classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE), au sujet des « bizutages » en début d’année scolaire.

Dans ladite correspondance, le ministre indique que ces célébrations sont désormais interdites dans les CPGE, compte tenu des dommages physiques et psychologiques qu’elles peuvent causer à certains élèves. Benmoussa appelle ainsi les directeurs à prendre toutes les mesures nécessaires pour mettre fin à ces pratiques non- éducatives et à s’assurer personnellement de leur application.

Benmoussa ajoute que le ministère a reçu des informations sur le traitement réservé aux étudiants et aux étudiantes en première année des CPGE de la part de leurs camarades en deuxième année dans le cadre du processus du « bizutage », et a décidé d’interdire complètement cette pratique.

Notons que les « bizutages » sont des célébrations organisées par les anciens élèves des classes préparatoires, des grandes écoles et des facultés, au début de chaque saison académique, pour accueillir les nouveaux étudiants, incluant souvent des pratiques humiliantes.

M.F.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page