Béni Mellal: un commentaire haineux fait réagir les éléments de la BNPJ

Les éléments de la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) ont procédé, ce samedi, en coordination avec le service préfectoral de la police judiciaire de Béni-Mellal, à l’interpellation d’un individu pour son implication présumée dans une affaire de menace d’homicide volontaire et d’incitation à la violence contre des éléments des forces publiques.

Les services de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) ont réagi avec sérieux à la photo d’une arme à feu publiée sur des réseaux sociaux et accompagnée d’un commentaire dans lequel son auteur exprime son intention de commettre un homicide volontaire contre des éléments des forces publiques, indique un communiqué de la DGSN, faisant savoir que les recherches et investigations menées ont permis d’identifier le suspect et de l’interpeller à Béni-Mellal.

Il s’est aussi avéré que la photo en question ne s’agissait que d’une arme factice, dont le but était de porter atteinte au sentiment de sécurité des citoyens, selon la même source.

Le mis en cause a été soumis à une enquête préliminaire par la BNPJ, sous la supervision du parquet compétent, afin de déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire ainsi que les véritables mobiles de la publication de ces contenus numériques incitant à commettre des actes criminels, conclut le communiqué.

M.S. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

DGSN: une affaire de « séquestration » et « mutilation » secoue Marrakech

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Marrakech ont procédé, samedi soir, à l'arrestation d'un individu âgé de 29 ans, accusé d'homicide volontaire avec séquestration et mutilation du cadavre de la victime.