BCIJ: Arrestation à Meknès d’un extrémiste qui planifiait un attentat-suicide

Dans le cadre des efforts déployés pour identifier les éléments extrémistes porteurs de projets terroristes et sur la base d’informations précises, le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a arrêté samedi, en coordination avec les services de la police judiciaire de Meknès, un extrémiste, âgé de 41 ans, partisan du groupe dit “Etat islamique” et s’activant dans la même ville.

Les investigations sécuritaires menées ont démontré que le mis en cause est impliqué dans la propagande de l’idéologie extrémiste de “Daesh”, en parallèle à ses tentatives d’obtenir des informations et des expertises sur la méthode d’utilisation des armes, d’équipements et de matériels, indique dimanche un communiqué du BCIJ.

L’enquête a aussi révélé que le suspect était en train de planifier un attentat-suicide pour causer d’importants dégâts.

Cette opération s’est soldée par la saisie d’appareils électroniques, ainsi que des documents écrits portant sur des produits relatifs à la fabrication d’explosifs, ajoute la même source.

Le mis en cause sera déféré à la justice dès clôture de l’enquête menée sous la supervision du parquet.

M.D. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

La quarantaine s’achève pour les Marocains rapatriés de Chine

Les 167 ressortissants marocains rapatriés de la ville chinoise de Wuhan, actuellement en observation médicale à l'hôpital Sidi Saïd de Meknès, quitteront l'établissement hospitalier ce samedi 22 février.