Un banquier détourne 15 millions de dirhams et accuse des charlatans

La cour d’appel de Rabat connaît le déroulement d’un procès unique. C’est un banquier d’une agence à Kénitra qui en est le héros, affirme le quotidien Al Akhbar dans sa dernière livraison. Cet individu est soupçonné d’avoir détourné la coquette somme de près de 15 millions de dh, ajoute le journal.

L’affaire a éclaté lorsque des clients de l’agence ont constaté la disparition d’importantes sommes d’argent de leurs comptes-épargne. Le directeur de l’agence a sollicité l’inspection générale, qui a dépêché à Kénitra des contrôleurs. Ceux-ci ont épluché la comptabilité de l’agence pour découvrir cet énorme trou de trésorerie. Ils ont pointé du doigt le responsable des comptes-épargne qui a été présenté à la justice.

Durant l’interrogatoire au siège de la police judiciaire, cet employé a reconnu les fais, mais bizarrement, il a avancé des justificatifs farfelus. Devant les enquêtes, il a notamment raconté l’histoire de sa rencontre avec deux Imams, qui l’ont persuadé de quitter la banque, sous prétexte que ses opérations sont contraires à l’Islam.

Ils l’auraient emmené dans une mosquée, où ils lui ont donné une bouteille d’eau censée l’absoudre de ses péchés. Et c’est en buvant cette eau, qu’il était devenu inconscient et leur remettait des sommes d’argent à chaque fois qu’ils lui rendaient visite à l’agence.

Une version difficile à croire et les juges sont appelés à choisir entre le droit ou les croyances extravagantes.

M.D


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page