Baleine bleue: nouveau cas de suicide d’un enfant à Casablanca

Un enfant âgé de 14 ans s’est donné la mort jeudi dans son domicile au quartier El Falah à Sidi Othmane. Ses parents ont appris qu’il était accro au jeu de la baleine bleue.

« Blue Whale » ou « la baleine bleue », ce jeu morbide venu de Russie, continue de faire des morts parmi les adolescents marocains. Avant-hier, un enfant s’est suicidé dans son domicile au quartier El Falah dans la circonscription de Sidi Othmane à Casablanca, rapporte le quotidien Al Massae dans son édition de ce weekend.

Une source proche de la famille de la victime a indiqué que l’incident a alerté les services de sécurité de la ville, qui ont entendu la version de la mère de l’enfant sur les circonstances du suicide de son fils. Celle-ci, encore sous le choc, a déclaré qu’elle venait d’apprendre des amis de son fils sa pratique du jeu fatal connu sous le nom du « défi de la baleine bleue ».

L’enfant né en 2004 aurait en effet été accro au jeu de la baleine bleue, qu’il pratiquait sur son portable, à l’insu de sa famille, raconte la même source, ajoutant que le regretté s’est pendu.

Le cadavre a été transporté à la morgue où il sera autopsié pour éclaircir les raisons de la mort.

Ce nouveau cas de suicide d’un enfant relance le débat sur le danger que représente ce jeu sur la vie des enfants. Pratiqué sur le web, le jeu du « défi de la baleine bleue » pousse les enfants et les adolescents au suicide. Au Maroc, il a causé, à ce jour, trois décès, dont celui de l’enfant du quartier El Falah. Deux autres enfants se sont donnés la mort il y a quelques mois. Il s’agit d’un garçon de 8 ans de Hay Mohammad, décédé en décembre 2017, et d’une fille de 12 ans de Hay Rhamna, qui s’est suicidée en février 2018.

H.M.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page