Bac 2022: un candidat agresse un enseignant-surveillant à Khénifra

La Direction provinciale du ministère de l’Education nationale, du Préscolaire et des Sports, de la ville de Khénifra, a exprimé sa profonde indignation concernant l’agression perpétrée, ce mercredi matin, à l’encontre d’un enseignant, chargé de la surveillance des épreuves de la session ordinaire de l’examen national du baccalauréat.

Dans un communiqué dont Le Site info a appris la teneur, la Direction a affirmé qu’immédiatement après avoir été mise au courant de l’agression, et en collaboration avec les responsables du Centre d’examen, le directeur provincial s’est rendu à l’hôpital pour s’enquérir de l’état de santé de l’enseignant et pour assurer à celui-ci  soutien et solidarité.

De même que le communiqué a souligné que les services compétents ont interpellé le candidat agresseur, peu de temps après son acte. Et la Direction s’est constituée partie civile et a chargé un avocat de l’affaire dans le but qu’il prenne toutes les mesures juridiques que nécessite une telle affaire.

La direction provinciale du MEN, à Khénifra, a également exprimé son refus catégorique de tous les agissements indignes à l’encontre des femmes et des hommes exerçant dans l’enseignement et la formation, en précisant sa détermination de se mettre en travers de toutes sortes de violence qui peuvent être perpétrés contre les enseignants.

L.A.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page