Bac 2022: Ridouane Erramdani pousse un coup de gueule

Des déclarations de certains candidats, de la session ordinaire de l’examen national du baccalauréat à des médias, ont suscité une grande indignation sur les réseaux sociaux, vu leurs propos vulgaires se voulant  puérilement ironiques.

Selon une source de Le Site info, ces déclarations indignes sur les épreuves du bac ont pour objectif malsain de ternir l’image du secteur de l’enseignement marocain. Et de nombreux observateurs ont considéré que lesdites déclarations calomnieuses et irresponsables de certains candidats ont le dessein de porter un grand tort à l’enseignement et ce, car cet examen national n’est point l’occasion d’amusement et d’ironie déplacés et irrévérencieux.

A ce propos, le journaliste Ridouane Erramdani, via sa page officielle Facebook, a appelé le ministère de l’Education nationale, du Préscolaire et des Sports à prendre une mesure à même d’interdire aux candidats au bac de faire des déclarations aux médias. Il a ajouté que le Conseil de la presse et le Syndicat national de la presse marocaine peuvent inciter à la signature d’une attestation sur l’honneur concernant la couverture d’un tel évènement important, afin que les épreuves du bac ne soient pas réduits à une simple occasion « d’amusement et d’invention d’anecdotes ».

Ridouane Erramdani a aussi tenu à déplorer l’image lamentable que véhiculent certains microphones à propos  baccalauréat et l’influence néfaste ainsi engendrée, dépassant un moment de sourire ou un éclat de rire pour devenir diffamation et calomnie de cet évènement estudiantin de portée nationale.

L.A.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page