Azoulay, El Mansouri et Bensaïd se réunissent à Essaouira (PHOTOS)

L’état d’avancement du programme complémentaire de réhabilitation et de mise en valeur de l’ancienne médina d’Essaouira (2019-2023) a été au centre d’une réunion de travail, tenue ce vendredi au siège de la préfecture, avec la participation des différentes parties et services concernés par ce chantier ambitieux qui vient conforter la dynamique multidimensionnelle que connaît la Cité des Alizés.

Rehaussée par la participation du Conseiller royal et président-fondateur de l’Association Essaouira-Mogador, André Azoulay, de la ministre de l’Aménagement du Territoire National, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la politique de la ville, Fatima Zohra El Mansouri, du ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid, du wali de la Région Marrakech-Safi, Karim Kassi-Lahlou, du gouverneur de la province d’Essaouira, Adil El Maliki, du président du conseil de la région Marrakech-Safi, Samir Goudar, des présidents des conseils provincial et communal d’Essaouira, respectivement Kebir Maachi et Tarik Ottmani, ainsi que de plusieurs responsables régionaux et provinciaux des services concernés, cette rencontre a été l’occasion pour faire le point sur les étapes franchies dans le cadre de ce chantier de grande envergure et mettre le doigt sur les contraintes et problèmes rencontrés afin d’y trouver les solutions appropriées.

Dans une allocution à cette occasion, Kassi-Lahlou a indiqué que cette réunion constitue l’occasion pour le Comité régional de suivi d’examiner le bilan de la mise en œuvre de la convention-cadre relative à ce programme complémentaire, signée devant le roi Mohammed VI le 22 octobre 2018 à Marrakech.

Ce programme a franchi des pas importants à la faveur de la bonne gouvernance adoptée, à travers les comités provincial et régional de suivi, qui tiennent des réunions périodiques pour faire le point sur l’état d’avancement des actions programmées et trouver les solutions adéquates aux problématiques qui entravent l’exécution de certains projets.

Il a saisi l’occasion pour appeler les différents intervenants à intensifier les efforts en vue de la réalisation optimale de ce programme dans les délais impartis et avec la qualité requise des interventions prévues.

De son côté, El Maliki s’est félicité du travail soutenu et de la mobilisation permanente des différents partenaires et de l’ensemble des intervenants aussi bien aux niveaux central et régional que local afin de garantir le succès de ce chantier Royal, conformément aux Hautes Orientations Royales et en réponse aux attentes et aspirations des habitants de la Cité des Alizés.

Quant au président de la région Marrakech-Safi, il a passé en revue certains projets structurants qui seront mis en oeuvre au niveau de la province d’Essaouira, en particulier dans les domaines des routes, de l’eau et de la construction de barrage collinaires.

Cette rencontre a été ponctuée par des exposés axés notamment sur la nouvelle génération des mécanismes de planification et de gestion urbanistique pour la valorisation et la mise en valeur de l’ancienne médina d’Essaouira, les interventions du ministère de l’Aménagement du Territoire National, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la politique de la ville pour l’amélioration des conditions de vie des citoyens et la réhabilitation de ce tissu urbain ainsi que sur l’état d’avancement du programme complémentaire de réhabilitation et de mise en valeur de l’ancienne médina, présentés par des responsables de l’Agence urbaine, du ministère et du holding d’aménagement Al Omrane.

A l’issue de cette rencontre, une visite de terrain a été effectuée à différents sites, notamment la Sqala du port et l’espace emblématique « Bayt Dakira », et à des projets en cours de réalisation dans l’ancienne Médina d’Essaouira, l’occasion pour suivre des explications plus exhaustives sur ce programme et de s’enquérir in-situ de l’état d’avancement des diverses interventions programmées dans le cadre de ce chantier.

A noter que ce programme, qui bénéficie aux 13.000 habitants de la médina, porte sur une série de projets s’articulant autour de quatre axes majeurs, à savoir la réhabilitation de l’espace urbain, la restauration et la mise en valeur du patrimoine historique, la promotion de l’accès aux services sociaux et le renforcement de l’attractivité touristique et économique de l’ancienne médina d’Essaouira.

Élaboré conformément aux Hautes Instructions Royales, ce programme de nouvelle génération est le fruit d’un partenariat entre le Fonds Hassan II pour le développement économique et social, plusieurs départements ministériels, le Conseil de la région Marrakech-Safi, le Conseil Communal d’Essaouira et le Groupe Al-Omrane.

Le programme complémentaire de réhabilitation de l’ancienne médina d’Essaouira 2019-2023 s’inscrit dans le cadre des efforts déployés, sous le leadership clairvoyant du roi Mohammed VI, pour la préservation et la mise en valeur des anciennes médinas dans plusieurs villes du Royaume comme Rabat, Casablanca, Marrakech, Fès, Meknès, Salé et Tétouan.

KS


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page