Azilal: un promoteur immobilier accusé de détournement de mineures

Un promoteur immobilier a écopé d’un an de prison ferme pour détournement de quatre mineures à Azilal. Originaire de Marrakech, le mis en cause a soudoyé ses victimes pour quitter leurs domiciles et s’installer dans un appartement en location dans le but d’abuser d’elles.

Les autorités d’Azilal ont eu écho de l’affaire après avoir reçu plusieurs plaintes au sujet de la disparition des quatre  jeunes filles. Après recherche, la police a réussi à mettre la main sur l’une des mineures qui a indiqué l’adresse de l’appartement où logent ses amies et l’identité du promoteur immobilier. Quelques heures après, le mis en cause a été inculpé et traduit en justice dès la fin de l’enquête.

La situation des mineures au Maroc inquiète toujours autant. Il n’y a qu’à voir les derniers chiffres du Haut commissariat au plan (HCP). Quelque 41,9% des enfants de moins de 18 ans sont sans instruction, plus de 48.000 mineurs, dont 45.800 filles, se sont mariés avant 18 ans.

N.M.

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Pèlerinage: des Marocains escroqués par de fausses agences de voyage

Un visa falsifié, dit "de complaisance" est obtenu par l'intermédiaire d'une agence de voyage ou d'un intermédiaire.