Augmentation des salaires: ce que propose le gouvernement

La nouvelle offre d’augmentation des salaires présentée par le chef de gouvernement Saâdeddine El Othmani semble ne pas satisfaire les centrales syndicales.

Cette semaine, le chef de gouvernement Saâdeddine El Othmani a proposé une augmentation des salaires de 400 dirhams, lors de sa rencontre avec les centrales syndicales.

Selon le vice-secrétaire général de la Confédération démocratique du travail, Abdelkader Ezzayer, “cette offre d’augmentation concerne les salaires de la fonction publique dans une première étape. Le secteur privé sera discuté ultérieurement”. L’offre est jugée insuffisante par les syndicats, qui ont donc décidé de reporter le débat. Les syndicats demandent également que le SMIG soit augmenté d’au moins 10%.

A signaler que l’offre du chef de gouvernement concerne les salaires des fonctionnaires classés en dessous de l’échelon 5 de l’échelle 10, par une augmentation nette de 400 DH au lieu des 300 DH prévus auparavant.

Si l’offre d’El Othmani est finalement acceptée, elle sera effective à partir du 1er janvier 2019 avec une première augmentation de 200 DH, puis 100 DH en 2020 et 100 DH en 2021.

Hassan Manyani

Articles similaires

Suggestions d’articles

Sahara: le polisario accumule les gifles

Le haut responsable japonais a souligné que "le Japon croit que cette question [du Sahara] doit être résolue de manière pacifique à travers le dialogue entre les parties concernées".