Fès: atteint du Sida, il contamine 15 femmes par vengeance

Il a déclaré la « guerre » aux femmes d’une manière choquante sur sa page Facebook. Arrêté par les services de sécurité et après interrogatoire mené par des éléments de la brigade judiciaire de la préfecture de Fès et sur instruction du parquet général, ce jeune de 34 ans a avoué avoir eu des rapports sexuels « sans préservatif  » avec pas moins de 15 femmes, dont une femme de ménage.

La police a investi jeudi la villa dans laquelle il habite au quartier Badr. Elle a trouvé des médicaments pour le traitement du Sida. Or le jeune en question ne disposait pas d’un dossier médical au Maroc, ce qui lui a permis d’échapper au contrôle médical.
Selon Al Massae, il s’agit d’un émigré marocain résidant en Hollande qui visite de temps à autre le Maroc.
Cette affaire a éclaté au grand à travers ses écrits sur Facebook, dans lesquels, il affirmait qu’il détestait les femmes et qu’il tenait à leur faire du mal.

Autre facteur qui explique les actes du jeune homme: un problème d’héritage. Le jeune maltraitait sa mère. Et c’est suite à une ultime dispute qu’elle a quitté sa demeure. Une fois dans la rue, elle a commencé à crier et à relater son calvaire. Elle a aussi alerté les gens concernant l’état de son fils, atteint du Sida et aigri contre les femmes. Ce qui a incité des passants a alerté la police.

Les sources du quotidien indiquent que le jeune est porteur du VIH depuis 5 ans et s’est « vengé » sur au moins 15 femmes, parce qu’il pense avoir été contaminé par une femme par le passé.

Le jeune a été mis en détention préventive pour les besoins de l’enquête. La police recherche actuellement les victimes qui ne savent pas qu’elles sont porteuses du virus.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page