Arrestation de deux musiciens de rue à Casablanca: la justice a tranché

Le tribunal de première instance d’Ain Sbaa a condamné ce jeudi 22 novembre Badr Mouataz et Mehdi Achataoui, les deux musiciens de rue arrêtés à la Place Maréchal à Casablanca, à un mois de prison avec sursis.

Selon une source de Le Site info, les agents d’autorité ont retiré leur plainte après l’émoi suscité sur la Toile suite à leur arrestation.

Rappelons que les deux musiciens ont été arrêtés la semaine dernière par les services de sécurité qui avaient interdit toute manifestation culturelle dans la rue. #Free-lfen avait dénoncé les arrestations sur sa page Facebook et cela avait choqué beaucoup d’internautes et suscité moult réactions sur les réseaux sociaux.

Par solidarité, de nombreux activistes de Facebook ont suivi le mouvement #Free-Lfen, affirmant en cela que la pratique de la musique dans la rue n’était “pas un crime”. Des célébrités marocaines de la musique ont compati avec les deux jeunes artistes de la place “Maréchal” ou des Nations-Unies. Ils se sont joints à la cause pour défendre l’art pratiqué dans les rues. C’est le cas notamment la chanteuse marocaine Asma Lmnawar qui a diffusé plusieurs messages.

Le phénomène de l’art dans la rue prend de plus en plus d’ampleur sur certaines places publiques et se veut dans l’esprit d’une liberté culturelle où de jeunes artistes talentueux, s’épanouissent. Malheureusement, les autorités ne l’entendent pas toujours ainsi.

N.M.

 

 

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Lutte anticorruption: la directrice du FMI félicite le Maroc

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva, a félicité le Maroc pour ses efforts en matière de lutte contre la corruption.