Arnaque au «samaoui» à Marrakech: nouveau rebondissement

Trois semaines après l’arnaque au «samaoui» dont a été victime une femme à Marrakech, la police a mis la main lundi sur trois individus suspectés d’être impliqués dans cette affaire.

Selon une source de Le Site info, les autorités se sont appuyées sur les caméras de vidéosurveillance installées à l’endroit où l’agression a eu lieu pour faire tomber les coupables.

Rappelons que la victime a été détroussée de plusieurs bijoux coûtant pas moins de 20.000 dirhams, en plus d’une somme de 50.000 dirhams, au quartier Soukouma. Deux hommes et une femme ont kidnappé la victime qui était accompagnée de sa fille. Ils l’ont aspergée d’un produit avant de rentrer chez elle, inconsciente. La jeune femme leurs a ainsi remis ses bijoux et s’est dirigée, par la suite, à une agence bancaire au quartier Al Massira où elle leurs a retiré 50.000 dirhams.

La victime a indiqué que les mis en cause, après l’avoir détroussée, l’ont transportée à bord d’une voiture bleue à un appartement dans lequel elle a passé la nuit. Mercredi, les coupables ont déposé la femme, qui était toujours dans un état second, au quartier Aziki et ont pris la fuite. Après avoir repris conscience, la victime a immédiatement alerté la police qui a ouvert une enquête pour déterminer les circonstances exactes de cette affaire et identifier les coupables.

La DGSN, de son côté, a mis en garde les citoyens contre les escrocs utilisant la technique du «samaoui» pour faire tomber des victimes. Récemment, plusieurs plaintes ont en effet été déposées dans de nombreuses villes du Maroc, par des citoyens ayant été arnaqués par cette technique.

«Arnaque à la samaoui ! Ça vous dit quelques chose ? Méfiez-vous des fqihs qui arrivent de nulle part devant votre porte ! Ne vous laissez pas berner», met en garde la DGSN sur son compte Twitter.

N.M.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Marrakech: deux Singapouriennes victimes de vol

La police de Marrakech a arrêté en début de semaine deux individus pour avoir volé deux touristes dans l’ancienne médina de la ville ocre.