Après sa bourde avec le Maroc, France 24 veut se racheter

Le groupe France Médias Monde a réitéré ses excuses suite à la diffusion par la chaîne France 24 « de manière accidentelle » d’images en « provenance du Venezuela » dans le traitement des évènements d’Al Hoceima.

Dans une lettre adressée au ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed Laaraj, la PDG de France Médias Monde, Marie-Christine Saragosse, précise que lors de la diffusion d’images en relation avec les évènements d’Al Hoceima, « d’autres images en provenance du Venezuela, ont effectivement été diffusées durant 4 secondes de manière accidentelle ».

Et d’ajouter: « A l’origine de cette regrettable erreur, un incident technique. Dès que l’équipe d’édition s’est rendue compte, les images du journal ont été expurgées de ces 4 secondes et le journal rediffusé à 17h30 ne les contenait plus ».

« A la suite de l’incident technique survenu le 11 juillet à 17h00, nous avons, ce lundi, 17 juillet dans notre journal de 17h00, soit au même horaire, présenté nos excuses aux téléspectateurs ainsi que nos explications », explique-t-elle.

Le groupe France Médias Monde veut maintenir des relations de confiance, d’amitié et de coopération avec le Maroc, a-t-elle relevé, faisant état d’une liste, très longue de sujets traitant de la culture, de l’économie, du progrès social, de l’ouverture au Maroc.

Mohamed Laârej avait écrit une lettre à la Directrice du groupe qui contrôle France 24. Après avoir souligné son « indignation face à ces procédés partiaux et dénués de toute déontologie », il avait exigé que cette bourde soit rétablie et avait même demandé à la chaine de présenter des excuses au Maroc. C’est désormais chose faite.

S.L.


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page