Après le Parlement, les propriétaires des hammams tentent une nouvelle action

Après avoir tenu des réunions avec des groupes parlementaires et écrit au chef de gouvernement au sujet du calvaire qu’ils vivent depuis la fermeture des hammams traditionnels et douches publiques, les propriétaires et gérants de ces établissements ont rencontré, mardi 2 février, des représentants des grandes centrales syndicales.

La Fédération nationale des associations de propriétaires et gérants de hammams traditionnels et douches au Maroc a ainsi porté ses revendications pour la réouverture des hammams et douches aux représentants de la Confédération démocratique du travail (CDT) et de l’Union marocaine du travail (UMT) qui les ont assurés de leur disposition à résoudre ce problème et à œuvrer pour la réouverture des hammams et douches.

Le président de ladite Fédération, Rabii Ouachi, a déclaré à Le Site info que les réunions se poursuivent pour trouver une issue à cette crise qui frappe de plein fouet ce secteur, obligé de suspendre toute activité dans plusieurs grandes villes marocaines, telles que Casablanca, Fès, Agadir, Kénitra et, plus récemment, la région de Rabat.

S.H.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page