Après le Haschich, la poudre blanche s’installe à Ketama

La cocaïne continue son alarmante progression au Maroc. Les trafiquants et fournisseurs de drogue ont fait de Ketama une destination stratégique pour la commercialisation de la poudre blanche dans le Royaume, rapporte le quotidien Assabah.

La cocaïne a envahi le marché marocain depuis plusieurs années. En plus du cannabis, la commune Telat-Ketama est devenue l’un des lieux les plus prisés par les trafiquants et les amoureux de cocaïne.

Les fournisseurs n’ont pas toujours besoin de cash pour se procurer de la poudre blanche à Ketama. Ils peuvent parfois payer avec de l’ “or vert”, le Haschich. Il en va de même pour les étrangers qui achètent du cannabis contre des grammes de coke.

C’est en tout cas ce qu’avance Assabah. Le quotidien explique que la cocaïne est importée le plus souvent à Ketama avant d’être distribuée dans les grandes villes du Maroc.

“Ce poison arrive à la ville par des réseaux de trafiquants de drogue bien rodés. Il est ensuite vendu aux gros fournisseurs”, peut-on lire. Les réseaux des trafiquants ont plusieurs collaborateurs qui habitent dans la région. Ces derniers récupèrent la marchandise et s’occupent de sa redistribution dans les grandes villes du royaume, conclut la même source.

Kabiro Bhyer

Suggestions d’articles

Arrestation d’un ancien joueur du Wydad

La police de Casablanca a déféré devant le tribunal de première instance de la ville un ancien joueur du Wydad.