Après l’Aid, un nouveau congé attend les fonctionnaires

A l’occasion de l’Aid Al-Adha, les Marocains, secteur public et privé confondus, ont bénéficié de journées fériées et chômées. Et ce n’est pas fini. Comme le 14 août était férié, célébrant le 40e anniversaire de la récupération d’Oued Eddahab, deux nouvelles journées de congé férié et chômé attendent les fonctionnaires et les employés. Et ce, les 20 et 21 août courant, respectivement à l’occasion du 66ème anniversaire de la Révolution du roi et du peuple et de la Fête de la jeunesse, commémorant l’anniversaire du roi Mohammed VI.

Ce sera l’occasion pour certains d’en profiter et de ne pas travailler du lundi au jeudi ou de prendre une semaine de congé supplémentaire.

Rappelons que selon un communiqué du ministère de la Maison Royale, du Protocole et de la Chancellerie, le roi Mohammed VI a donné “l’ordre de ne plus organiser, à partir de cette année, la cérémonie officielle de célébration de l’anniversaire du Souverain au Palais Royal, qui a lieu le 21 août de chaque année”, peut-on lire. Ce qui n’a rien à voir avec les jours fériés.

S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Coronavirus: le Maroc en état d’alerte

L’épidémie du Coronavirus, qui a fait des milliers de morts à travers le monde, ne laisse pas les autorités marocaines indifférentes. Ces dernières ont rehaussé le niveau de vigilance.