Après l’Aïd, des tonnes d’ordures ont sali Casablanca

Comme chaque Aïd Al Adha, Casablanca croule sous les déchets. Et la fête de cette année n’a pas dérogé à la règle. Selon Al Yaoum24, plus de 25.000 tonnes d’ordures ont sali la ville blanche en deux jours de fête, poussant Casa Prestation, qui remplace provisoirement Sita El Beida pour la gestion déléguée des déchets, à mobiliser certaines sociétés privées pour venir à bout des saletés.

Dans une déclaration au site arabophone, l’adjoint au maire de Casablanca et chargé du secteur de l’hygiène Mohamed Haddadi a assuré que les éboueurs ont débarrassé la ville de milliers de tonnes de déchets pendant les deux jours d’Aïd Al Adha, soulignant que les bennes à ordures dans différentes régions ont été vidées et nettoyées des détritus jetés après la cérémonie du sacrifice.

«La commune a fait le maximum pour qu’Aïd Al Adha se déroule dans de bonnes conditions hygiéniques et empêcher ainsi la diffusion d’odeurs nauséabondes et d’insectes. D’autant plus que la fête du sacrifice est tombée, cette année-là, en pleine canicule», a-t-il expliqué.

Rappelons que la commune, à quelques jours de la fête, avait mis en place un plan spécial afin de préserver la propreté de la capitale économique et gérer les déchets que produit la ville.

Elle avait annoncé que l’opération de nettoyage sera menée par 2370 agents de nettoyage, 1070 employés de la commune, 1300 autres relevant des trois sociétés chargées de la propreté de Casablanca et 200 employés qui participeront spécialement à cette campagne. La commune a mis en place des solutions pour faciliter aux camions-bennes l’accès à la décharge de Médiouna.

Noura Mounib

 

 




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page