Après l’affaire MBS, prémices d’un réchauffement entre Rabat et Riyad

©DR

Les relations du Royaume avec certains pays du golfe ont connu, pendant plusieurs semaines, maintes tensions à propos de sujets qui fâchent.

Cependant, les prémices d’un réchauffement entre le Maroc, l’Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis apparaissent depuis lundi dernier à Rabat, rapporte le quotidien Akhbar Al Yaoum.
En effet, le chef de gouvernement a reçu en audience la présidente du Conseil national fédéral des Emirats Arabes Unis, Amal Bent Abbdullah Al Qubaïssi. Le président du Conseil saoudien de la Choura (Assemblée consultative) a également été reçu par Saâeddine El Othmani, ainsi que des représentants du Koweït et de l’Irak.

A rappeler que les raisons des tensions entre le Maroc et certains pays du Golfe concernaient, entre autres affaires: le blocus imposé au Qatar, la guerre du Yémen, le refus du Maroc de recevoir MBS et le reportage de la chaîne Al-Arabiya, hostile à l’intégrité territoriale du Royaume.

A propos de ce dernier point, les Emirats Arabes Unis ont réitéré leur soutien à la cause nationale numéro 1 du Maroc et considèrent que la souveraineté de celui-ci est une ligne rouge à ne pas franchir. De même qu’Amal Bent Abbdullah Al Qussaïbi a mis en exergue l’initiative royale pour un dialogue constructif avec l’Algérie. La responsable émiratie a aussi évoqué la stabilité que connaît le Maroc et son impact bénéfique sur les relations maroco-émiraties.

Rappelons que sur Al Jazeera, Bourita avait affirmé que le Maroc a une relation “exceptionnelle et spéciale” avec l’Arabie saoudite. Il a ajouté que le Royaume sert d’intermédiaire pour aider les deux parties à trouver un terrain d’entente. Nasser Bourita a par ailleurs rappelé que “le roi Mohammed VI s’est déplacé sur place lors du début du conflit pour favoriser le dialogue entre les deux pays”, tout en affirmant que Rabat essaye toujours de rapprocher les points de vue afin de résoudre ces problèmes.

Concernant le fait que le Maroc n’a pas reçu le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed Ben Salmane, lors de sa tournée, Bourita a été clair. “Les visites officielles, ça se prépare à l’avance conformément aux protocoles. Cela est tout a fait normal”.

L.A.

Suggestions d’articles

Eliminatoires CAN 2019: le point final sur le groupe du Maroc

Voici le point final dans le groupe B, après le dernier match (Cameroun-Comores 3-0), comptant pour la 6è journée des éliminatoires pour la Coupe d'Afrique des nations (CAN Egypte-2019).