Affaire de la sorcière et homophobie: l’Intérieur réagit

Le Maroc a été secoué par les derniers évènements qui ont eu lieu à Béni Mellal et à Salé…

L’expression de la vindicte populaire a indigné une majeure partie de la population et de la société civile marocaine et a terni l’image du pays à l’étranger.

Selon le quotidien arabophone Al Massae, cette situation a provoqué la réaction du ministère de l’Intérieur qui a décidé de mettre en place une nouvelle stratégie afin d’éviter que ce genre d’évènement ne se reproduise. Une réaction qui semble vraiment nécessaire, même si elle arrive un peu tard…

Les grandes lignes de cette stratégie contre ce qu’on appelle le  « jugement de la rue » sont axées sur une couverture plus dense des zones appelées « points noirs » dans plusieurs villes du Royaume.

L’objectif étant, entre autre, de créer une certaine proximité entre les citoyens et les forces de l’ordre et d’améliorer l’efficacité des interventions à travers la formation et l’anticipation des risques. Un gros chantier dont nous attendons impatiemment les résultats.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page