Après l’affaire Adnane, un kidnapping avorté à Chtouka-Aït Baha

Le cauchemar des enfants kidnappés, séquestrés, violés, voire assassinés et enterrés quelque part va-t-il encore perdurer, au Maroc? Après le tragique destin de Adnane, le petit Tangérois de 11 printemps, voilà qu’une mineure a failli être kidnappée à la commune rurale Oued Essafa, province Chtouka-Aït Baha.

Il s’agit, selon des sources de Le Site Info, d’une enfant rentrant de son école à son domicile familial. Sur son chemin, un individu cagoulé a suivi ses traces et l’a enlevée pour la conduire vers une destination inconnue.

Heureusement que la petite fille ne s’est pas laissé faire et a eu le réflexe de pousser cris, pleurs et hurlements stridents. Lesquels appels au secours ont alerté des gens des environs qui sont vite venus à la rescousse. Le kidnappeur a alors pris ses jambes à son cou en relâchant sa petite  victime, à laquelle il réservait l’on ne sait quels sévices et tragique sort.

Aussitôt alertés par les faits, les autorités compétentes se sont empressées d’entreprendre des recherches pour retrouver le mis en cause, l’interpeller et le présenter devant la justice, afin qu’il réponde de sa tentative de kidnapping.

A.T.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Casablanca: tentative de kidnapping dans un bus à Hay Hassani

L'individu a été placé en garde à vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet compétent, et ce afin de déterminer tous les tenants et aboutissants de la commission de ces actes criminels.