Après la tragédie de Bouknadel, des voix s’élèvent pour éviter un autre drame

24 heures après le drame de Bouknadel, qui a fait 7 morts parmi les passagers et près de 125 blessés, des voix se sont élevées sur les réseaux sociaux pour attirer l’attention sur le danger que représente un autre tronçon ferroviaire.

En effet, le pont de Matmata situé sur l’axe Fès-Taza est en très mauvais état, selon plusieurs internautes qui ont appelé l’Office national des chemins de fer (ONCF) à agir avant qu’une autre catastrophe ne se produise.

« Une tragédie encore plus dramatique pourrait avoir lieu au vu de la hauteur de ce pont », a écrit un internaute.

« Les voyageurs ont des sueurs froides à chaque fois que les trains s’inclinent en traversant ce pont vétuste et délabré », a-t-il poursuivi.

Rappelons que le déraillement du train navette rapide assurant la liaison entre Rabat et Kénitra, survenu mardi 16 octobre vers 10h30 au niveau de Bouknadel, a fait 7 morts parmi les passagers et près de 125 blessés, dont 7 dans un état grave, y compris le conducteur du train.

Le procureur général du roi près la Cour d’appel de Rabat a annoncé l’ouverture d’une enquête judiciaire pour élucider les causes et les circonstances de ce tragique accident.

S.L.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page