Après la reprise des vols, l’ONDA fait une annonce (PHOTO)

Après l’annonce de la reprise des vols de et vers le Royaume à partir du 15 juin, l’Office National des Aéroports (ONDA) a appelé les personnes souhaitant accéder au territoire marocain à vérifier les conditions d’entrée au Maroc, selon la classification du pays d’où ils viennent.

Dans une publication sur sa page Facebook, l’Offiche a indiqué que pour plus d’informations, ces personnes devraient contacter leurs compagnies aériennes, ou encore le centre d’appel de l’ONDA sur ce numéro : 080 1000 224.

Pour rappel, les autorités marocaines ont décidé la reprise des vols de et vers le Royaume à compter du mardi 15 juin 2021, a annoncé, dimanche, le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, soulignant que ces vols s’effectueront dans le cadre d’autorisations exceptionnelles vu que l’espace aérien marocain est toujours fermé.

Dans ce cadre, il a été procédé à la classification des pays en deux listes, conformément aux recommandations du ministère de la Santé, sur la base des données épidémiologiques officielles publiées par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ou par ces pays eux-mêmes via leurs sites web officiels.

La liste « A » comprend tous les pays ayant des indicateurs positifs en ce qui concerne le contrôle de la situation épidémiologique, en particulier la propagation des variantes du virus.

Ainsi, les voyageurs en provenance de ces pays – qu’ils soient des ressortissants marocains, des étrangers établis au Maroc, ou des citoyens de ces pays ou étrangers y résidant – peuvent avoir accès au territoire marocain s’ils disposent d’un certificat de vaccination et/ou d’un résultat négatif d’un test PCR d’au moins 48 heures de la date d’entrée au territoire national.

Les titulaires des certificats de vaccination étrangers bénéficieront des mêmes avantages accordés par le certificat de vaccination marocain aux citoyens marocains sur le territoire national, a indiqué le ministère.

Quant à la liste « B », elle se veut une liste restrictive de l’ensemble des pays non concernés par les mesures d’allègement contenues dans la liste « A », et qui connaissent une propagation des variantes ou l’absence de statistiques précises sur la situation épidémiologique.

Les voyageurs en provenance des pays figurant sur cette liste doivent obtenir des autorisations exceptionnelles avant de voyager, présenter un test PCR négatif de moins de 48 heures de la date d’entrée au territoire national, puis se soumettre à un isolement sanitaire de 10 jours.

 


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page