Appel téléphonique entre Mohammed VI et MBS

Le roi Mohammed VI a eu un entretien téléphonique avec le roi Salmane d’Arabie saoudite rapporte l’agence officielle SPA. La discussion a porté sur les salutations à l’occasion de l’Aid Al Adha. Le prince Mohamed Ben Salmane (MBS) a lui aussi reçu un appel du roi Mohammed VI à l’occasion de Aid Al Adha, rapporte Ashark Al Awsat. Ces messages de félicitations avaient été relayés par l’agence MAP.

« Le Roi Mohammed VI a reçu un message de félicitations du Serviteur des Lieux Saints de l’Islam, le Roi d’Arabie Saoudite Salmane Ibn Abdelaziz Al-Saoud, à l’occasion de l’Aïd-Al Adha », peut-on lire.

Dans ce message, « le Roi Salmane Ibn Abdelaziz exprime au Souverain, au nom du peuple et du gouvernement du Royaume d’Arabie Saoudite et en son nom propre, ses meilleurs vœux et ses sincères félicitations ».

« Le Roi d’Arabie Saoudite implore également le Très-Haut de renouveler pareille occasion pour SM le Roi dans la santé et le bonheur, pour le peuple marocain frère dans davantage de progrès et de prospérité et pour la Oumma islamique dans la gloire ».

« Le Roi Mohammed VI a reçu un message de félicitations du Prince Héritier du Royaume d’Arabie Saoudite, Vice-président du Conseil des ministres et ministre de la Défense, le Prince Mohamed Ben Salmane Ben Abdelaziz Al-Saoud, à l’occasion de l’Aïd Al-Adha », indique une autre dépêche MAP. Dans ce message, le Prince Mohamed Ben Salmane « exprime au Souverain ses sincères félicitations, implorant le Très-Haut de renouveler pareille occasion pour la Oumma islamique dans la grandeur et la stabilité ».

Après les tensions, le réchauffement entre le Maroc et l’Arabie Saoudite n’est plus à prouver.

Sur Al Jazeera, le ministre des affaires étrangères Nacer Bourita avait affirmé que le Maroc a une relation « exceptionnelle et spéciale » avec l’Arabie saoudite. Il a ajouté que le Royaume sert d’intermédiaire pour aider les deux parties à trouver un terrain d’entente. Nasser Bourita a par ailleurs rappelé que « le roi Mohammed VI s’est déplacé sur place lors du début du conflit pour favoriser le dialogue entre les deux pays », tout en affirmant que Rabat essaye toujours de rapprocher les points de vue afin de résoudre ces problèmes.

Concernant le fait que le Maroc n’avait pas reçu le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed Ben Salmane, lors de sa tournée à l’époque, Bourita a été clair. « Les visites officielles, ça se prépare à l’avance conformément aux protocoles. Cela est tout a fait normal ».

S.L.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page