Apologie du terrorisme: La jeunesse du PJD s’indigne du BCIJ

Après la convocation faite à trois membres de la jeunesse du PJD de comparaître devant le bureau central des investigations judiciaires (BCIJ) pour apologie de l’acte terroriste dont a été victime l’ambassadeur russe à Ankara, le secrétaire général de la jeunesse du PJD est enfin sorti de son silence.

Khalid El Bouqariï, s’est exprimé devant des dizaines de camarades pendant une réunion de la section locale de Fès et n’a pas été tendre vis-à-vis du BCIJ et de la loi anti-terroriste. Pour lui le bureau d’Abdelhak El Khiyam  « voit dans l’affiliation à la jeunesse du PJD, une raison suffisante pour soulever des affaires de ce genre ». Et d’ajouter que la loi anti-terroriste, en vertu de laquelle des militants du PJD ont été poursuivis, est une « vraie calamité ».

Rappelons qu’un communiqué conjoint du ministre de l’intérieur et de la justice a mis en garde contre tout acte d’apologie des actes terroristes, et dont les auteurs seront poursuivis selon les dispositions légales en vigueur.

Taoufik Jdidi


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page