Anti-normalisation: Sion Assidon regrette la passivité des Marocains

L’activiste marocain de confession juive et membre du collectif Boycott Désinvestissement Sanctions (BDS), Sion Assidon, regrette la passivité de l’opinion publique marocaine au sujet de la non-normalisation avec Israël.

Le militant anti-sioniste, en réponse à une question de Le Site info, en marge d’une rencontre organisée lundi par l’Ecole supérieure de journalisme et de communication (ESJC) de Casablanca, a avoué que « nous ne sommes pas complètement parvenus à faire ancrer chez les Marocains l’idée de l’anti-normalisation avec Israël ».

Mais le coordinateur de BDS Maroc a toutefois tempéré son propos défaitiste en assurant que les campagnes anti-normalisation avec l’Etat hébreu ont eu un certain succès. Et ce, car elles ont abouti au boycott de plusieurs produits « made in Israël », particulièrement concernant les produits alimentaires, dont les dattes.

Larbi Alaoui


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page