« Anfaplace zone de non-droit »: le coup de gueule des copropriétaires (VIDEO)

Des copropriétaires d’Anfaplace, se sentant abusés, se sont rassemblés en collectif pour signifier leur exaspération, dénoncer les pratiques du syndic en place et obtenir plus de transparence quant à l’utilisation des cotisations aux charges de copropriétés versées.

Une conférence de presse a été organisée mercredi dernier. Sous le thème « Anfaplace zone de non-droit », plusieurs points ont été abordés, comme l’indignation face à des cotisations jugées excessives. Hind Bennis une copropriétaire nous a fait savoir que « pour un appartement de 125 m2, les charges s’élèvent à plus de 2000 dh, une somme astronomique vu l’état de nos locaux ».

Des prix en déphasage avec la réalité du marché. « Où et à quoi sert notre argent? », se demandent les copropriétaires . Hind Bennis affirme que le budget d’exploitation des parties communes d’Anfaplace est de 25 millions de dirhams. Ces frais sont en principe dédiés à l’entretien de la copropriété. Pourtant, le site affiche un état de dégradation manifeste: « des façades qui sont entrain de tomber, des fils qui sont dénudés, des façades en marbre entièrement brisé, aucunes lampes ne fonctionnent sur le site », précise-t-elle.

Le promoteur a attaqué en justice les copropriétaires pour annuler les résolutions qui ont été prises à l’Assemblée Générale. Cependant, les copropriétaires ont eu gain de cause, car la demandé a été refusé. Hind Bennis espère qu’il y aura bientôt passation entre l’ancien et le nouveau syndic. »Nous voulons simplement vivre en toute sécurité dans un site qui est magnifique ».

Faiza Rhoul

 




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page