Algérie: La chasse aux clandestins s’étend au Marocains

La chasse aux clandestins se poursuit en Algérie et ne concerne pas uniquement les ressortissants des pays subsahariens. Les mesures d’arrestation s’étendent au Marocains aussi et en premier lieu. Ainsi après une descente policière musclée, 12 ressortissants marocains ont été arrêtés à Biskra pour séjour illégal en Algérie. Agés de 19 à 27 ans, ces Marocains, qui ont émigré en Algérie pour des raisons économiques, ont été présentés à la justice. Celle-ci prononcera certainement leur expulsion du territoire algérien.

A noter que bon nombre de Marocains, surtout ceux originaires des régions d’Oujda et de Figuig, s’expatrient vers l’Algérie où ils travaillent surtout dans les domaines de l’agriculture, du bâtiment et des décorations traditionnelles, notamment le plâtre et le Zellidj.

Rappelons, qu’en 1975, après la marche verte, l’ex-président algérien Boumediene avait ordonné l’expulsion de plus de 450 mille Marocains, les dépossédant de tous leurs biens.

H.L

Articles similaires

Suggestions d’articles

Un avocat français fustige la décision algérienne concernant les camps de Tindouf

La décision de l'Algérie de déléguer la gestion des camps de Tindouf au polisario, milice paramilitaire mafieuse et criminelle, est une violation du droit international.