Alerte météo: fortes pluies et vagues géantes sur le Maroc

Le Maroc connaîtra une série de perturbations météorologiques, à partir de la soirée du samedi 17 novembre jusqu’au vendredi prochain, suite au rapprochement d’un minimum dépressionnaire, indique la Direction de la météo nationale (DMN) dans un communiqué.

Ainsi, à partir de la nuit du samedi, des nuages accompagnés de pluies intéresseront le sud et le centre du pays puis se généraliseront sur le nord, l’intérieur et les régions de l’est du pays le dimanche et le lundi, précise-t-on de même source.

L’intensité de ces précipitations pourra être modérée à localement forte sur les plaines atlantiques nord et centre, les régions intérieures et les reliefs de l’Atlas, surtout le dimanche.

Les températures du jour connaîtront une baisse sensible à partir de dimanche avec des chutes de neige prévues sur les reliefs de l’Atlas au delà de 1.700 mètres, selon le communiqué.

Cette perturbation sera accompagnée de vents du secteur sud-ouest, modérés à parfois forts, sur les plaines atlantiques nord, les régions intérieures et l’est du pays. 

Le temps sera variable le mercredi en attendant de nouvelles pluies prévues à partir de jeudi et de vendredi, ajoute la même source.

Concernant l’état de la mer, des vagues de 4 à 6 mètres intéresseront, à compter du dimanche 18 novembre, les côtes atlantiques et le Détroit, avec des hauteurs significatives de 4m à 6m sur la bande côtière entre Tanger et Tan-Tan et entre Dakhla et Lagouira, et de 3m à 4,5m sur le Détroit.

La météo signale, en outre, que les marées hautes qui seront observées les journées de samedi, dimanche et lundi entre 09H00 et 11H00 et entre 22H30 et 23H50 oscilleront entre 2.50m et 3.50m sur les côtes atlantiques.

Cette situation connaîtra une atténuation à partir de la soirée du lundi, conclut la météo nationale.

عرض محدود مع كوراليا _ إستفيدوا من %3 تخفيض على جميع مشاريعنا

Suggestions d’articles

Ce qui s’est passé ce dimanche sur l’autoroute Marrakech-Agadir

Les recherches sont en cours pour arrêter le mis en cause principal qui a pris la fuite.