Al Hoceima: un « déjeûneur » placé en garde à vue

Dans l’après-midi du jeudi 15 avril, deuxième jour du mois sacré de Ramadan, des éléments de la Sûreté nationale de la ville d’Al Hoceima ont interpellé un « déjeûneur » en flagrant délit. Le jeune homme était tranquillement en train de manger et de fumer.

Selon une source de Le Site info, le mis en cause a été surpris à la plage Rmod, enfreignant les dispositions de l’article 222 du Code pénal marocain. Le jeune homme a été placé en garde à vue, sous la supervision du parquet général compétent, en attendant sa comparution devant la justice.

Pour rappel, ledit article stipule: « Celui qui, notoirement connu pour son appartenance à la religion musulmane, rompt ostensiblement le jeûne dans un lieu public pendant le temps du Ramadan, sans motif admis par cette religion, est puni de l’emprisonnement d’un à six mois et d’une amende de 12 à 120 dirhams ».

Cependant, l’amende minimale a été fixée à 200 dirhams, selon l’article 2 de la loi n°3.80 qui a amendé les dispositions du Code pénal. Ce qui signifie que le montant minimum d’une amende, d’après cet amendement, dépasse le montant maximum prévu par l’article 222.

L.Y.



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page