Al-Hoceima: le bilan officiel de la manifestation du 20 juillet

72 membres des forces de l’ordre ont été blessés, plus au moins gravement, indique, jeudi soir, un communiqué de la préfecture de la province d’Al Hoceima.
Onze personnes parmi les manifestants ont été également blessées suite à l’usage du gaz lacrymogène, précise le communiqué qui parle de « provocation » et de « jets de pierres lancées par certains individus encagoulés ».
La même source précise que suite à la décision rendue le 17 juillet par la préfecture de la province de ne pas autoriser l’organisation d’une manifestation le jeudi 20 dans la ville d’Al Hoceima, un groupe de 300 à 400 personnes, « défiant cette décision d’interdiction », a organisé une marche dans la province.
Tous les blessés ont quitté l’hôpital à l’exception de deux éléments des forces publiques dont l’état de santé est jugé grave, affirme le communiqué.
Deux véhicules des forces publiques ont été endommagés et incendiés par certains manifestants à Ajdir, note enfin le communiqué.
Rappelons que le directeur de Badil.info, Hamid Al Mahdaoui a été arrêté par les autorités ce jeudi, à Al Hoceima. Le Procureur du Roi a ordonné l’ouverture d’une enquête.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page