Al-Aqsa: ce qu’a dit El Othmani sur l’initiative royale

Le chef de gouvernement loue à sa juste et noble valeur l’initiative du roi Mohammed VI de contribuer à la restauration et à la rénovation de la mosquée Al-Aqsa, troisième Lieu Saint de la religion musulmane, et des esplanades des mosquées .

Lors du Conseil des ministres de ce jeudi, Saâeddine El Othmani a affirmé que cette initiative royale est venue en son temps vu les nombreux complots ourdis contre Al Haram Al-Sharif.

Le chef de gouvernement a rappelé que le Souverain, en tant que président du Comité Al-Qods, a décidé de consacrer une subvention pécuniaire importante, comme contribution du Maroc à la restauration et à l’aménagement, aussi bien de l’intérieur de la mosquée Al-Aqsa que de son environnement. Ceci, en étroite coordination avec l’Administration des Wakfs islamiques du Royaume de Jordanie, fondation de tutelle de l’édifice religieux. Et également en soutien royal à la résistance des Maqdissis, ainsi qu’à la défense du statut historique de la ville d’Al-Qods.

El Othmani n’a pas manqué non plus de réitérer les positions marocaines, claires et fermes, consistant un refus total d’une quelconque altération ou violation de la mosquée Al-Aqsa. “Toute initiative en faveur de la résistance des Maqdissis et toute mise en exergue des efforts de l’Agence Bayt mal Al-Qods font partie du soutien inconditionnel aux Palestiniens afin qu’ils ne quittent ni leurs foyers, ni leur ville sacrée, malgré les nombreux complots qui visent leur évacuation d’Al-Qods”, a-t-il tenu à rappeler.

“Pour toutes ces raisons, nous saluons vivement l’initiative royale à laquelle le peuple marocain adhère entièrement, sachant qu’il a toujours été aux côtés des Palestiniens jusqu’à ce qu’ils recouvrent leur indépendance, avec Al-Qods comme capitale de leur Etat”, a conclu le chef de gouvernement.

Larbi Alaoui

Articles similaires

Suggestions d’articles

CHAN 2020: on connaît l’arbitre de Maroc-Algérie

Les Locaux affronteront l'Algérie samedi 21 septembre à Blida.