Akhannouch: « le secteur des dattes au Maroc se porte bien »

Le secteur des dattes au Maroc connait un « essor important » notamment en termes d’investissements, a souligné, jeudi à Erfoud (Province d’Errachidia), le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch.

Le secteur phoenicicole se porte bien et l’année 2019 est « excellente » avec une augmentation de 40 % de la production des dattes, a expliqué M. Akhannouch dans une déclaration à la presse à l’occasion de l’ouverture de la 10ème édition du Salon International des Dattes au Maroc (SIDATTES 2019).

Mettant en exergue les potentialités importantes du secteur des dattes, le ministre a ajouté que l’objectif de plantation de 3 millions de palmiers, fixé pour 2020 dans le cadre du Plan Maroc Vert (PMV), sera atteint d’ici la fin de 2019, soit une année avant l’échéance prévue.

M. Akhannouch a fait savoir, dans le même sens, que la capacité de stockage au froid des dattes atteint 25.000 tonnes, ajoutant que la superficie plantée de palmeraie, qui était de l’ordre de 47.000 Ha au début du Plan Maroc Vert, a augmenté pour atteindre 63.000 Ha.

La 10ème édition du Salon International des Dattes au Maroc a ouvert ses portes, jeudi à Erfoud, sous le thème « Palmier dattier, levier de l’emploi et pilier de l’économie oasienne ».

La cérémonie d’ouverture de ce salon, placé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, a été présidée par M. Akhannouch, en présence du wali de la région de Drâa-Tafilalet, gouverneur de la province d’Errachidia, Bouchâab Yahdih, de plusieurs opérateurs économiques et d’experts du domaine agricole.

Ce salon se veut un espace privilégié pour mettre en exergue l’agriculture phoenicicole, ses enjeux et ses défis et répondre à la nécessité de développer tous les sous-secteurs liés à l’écosystème oasien. Cette édition mettra en avant le rôle majeur de la filière phoenicicole dans le développement de l’économie oasienne et son soutien à l’essor d’une agriculture équitable et durable au Maroc.

Ce rendez-vous annuel a pour objectif d’instaurer un espace de rencontre et d’échange entre les différents opérateurs phoenicicoles afin de s’informer, partager, et apprécier les progrès techniques et technologiques en matière de production et de valorisation des dattes.

Au programme de cette édition, des conférences et des ateliers scientifiques, des animations pédagogiques et ludiques, des présentations folkloriques, des dégustations de produits locaux et des concours, ainsi que des circuits touristiques pour faire découvrir aux visiteurs la diversité et la richesse de la région.

Organisé sous l’égide du ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural, des Eaux et Forêts, le SIDATTES est structuré autour de 8 pôles, représentant chacun une facette du secteur. Il s’agit des pôles « Régions », « Institutionnels et sponsors », « International », « Agrofourniture », « Rahba », « Espace produits de terroir », « Machinisme agricole » et « Espace exposition culturelle ».

Carrefour de référence pour les professionnels de la filière phoenicicole, le SIDATTES est une plateforme incontournable de rencontres, d’échange et de commercialisation.

Pas moins de 80.000 visiteurs sont attendus pour cette édition, ainsi que plus de 200 exposants et 15 pays étrangers.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page