Aït Taleb officialise l’indemnisation du personnel médical

Khalid Ait Taleb

Des indemnités exceptionnelles au profit des professionnels de la santé seront versées prochainement, après l’étude et la détermination de leurs montants en fonction de critères objectifs et transparents d’éligibilité, a affirmé ce vendredi, le ministre de la santé Khalid Ait Taleb.

Dans un communiqué du ministère de la Santé, Ait Taleb a souligné que la décision de suspendre les congés annuels des professionnels de la santé résulte de la situation épidémiologique « préoccupante » du Royaume.

Concernant le versement d’une indemnité exceptionnelle aux professionnels de la santé, pour leur engagement et leur dévouement en faveur de la sécurité sanitaire des citoyens, Ait Taleb a expliqué que lors des réunions entre le ministère et les syndicats les plus représentatifs du secteur, il a été convenu de verser ces indemnités après en avoir déterminé les montants et les critères d’éligibilité en toute objectivité et transparence, en fonction des responsabilités accordées et tâches accomplies par chacun des professionnels de la santé dans leur lutte contre le Covid-19 aux niveaux local, régional et central.

Par ailleurs, le responsable gouvernemental a informé les représentants des syndicats de l’interaction positive avec ce dossier par le chef du gouvernement et le ministère de l’économie, des finances et de la réforme de l’administration, confirmant que la méthode de calcul adoptée sera présentée aux centrales syndicales, qui bénéficieront d’un délai de 72 heures pour l’étude des propositions présentées.

S’agissant de la suspension des congés annuels pour les employés des administrations et établissements du secteur de la santé sur la base de la circulaire n° 62 du 3 août 2020, adressée aux établissements médicaux placées sous la tutelle du ministère de la Santé, Ait Taleb a souligné que la situation épidémiologique exceptionnelle et alarmante du Royaume a imposé une décision tout aussi exceptionnelle.

Les réunions précitées, qui ont été déjà programmées et reportées plus d’une fois, compte tenu des circonstances exceptionnelles marquées par l’état d’urgence sanitaire imposé depuis le mois de mars et de l’instabilité de la situation épidémiologique après la levée du confinement et l’assouplissement des mesures prises dans certaines régions du Royaume, ont été l’occasion pour le ministre de la Santé de mettre en avant les grands efforts déployés par les staffs médical, infirmier, technique et administratif.

Il a, également, salué le dévouement du corps médical qui était en première ligne dans la lutte contre la Covid-19, soulignant les remerciements adressés par le roi Mohammed VI à tout le personnel soignant dans son discours à l’occasion du 21ème anniversaire de la Fête du Trône.

Cet hommage royal incite les professionnels à consentir davantage d’efforts pour maintenir la confiance que le Souverain a placée en eux, a précisé Ait Taleb, relevant l’impératif de promouvoir et de valoriser leurs réalisations aujourd’hui et non les réduire à des revendications de circonstance.

Il a, dans ce sens, appelé le ministère et ses partenaires sociaux, ainsi que tous les intervenants à œuvrer de concert, en adoptant tous les mécanismes participatifs possibles, afin de réaliser la réforme globale du système de Santé et améliorer la situation financière et morale de tous les professionnels de la Santé.

Dans un contexte épidémiologique exceptionnel et inquiétant, le ministre avait adressé une invitation urgente aux secrétaires généraux des fédérations nationales de la Santé, relevant des centrales syndicales les plus représentatives, afin d’organiser des séances de dialogue en début de semaine, affirme le communiqué, notant que ces réunions ont débuté mardi dernier et se sont poursuivies durant toute la semaine dans une ambiance positive et de respect de toutes les mesures préventives et proactives édictées par les pouvoirs publics.

M.S. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Covid-19 au Maroc: le tourisme accuse des pertes colossales

Les pertes du secteur touristique conséquentes à la crise du covid-19 ont atteint 18,3 milliards de dirhams (MMDH) au terme des sept premiers mois de 2020