Aid Al-Adha: pour acheter vos moutons, voici les souks de Rabat

Lahcen El Amrani (PJD) a pointé les dysfonctionnements ayant entaché l’ouverture des plis concernant la location de souks de vente de cheptel. De ce fait, la commune de Rabat a entrepris des négociations directes avec d’autres candidats.

L’adjoint au maire de la capitale a déclaré à Le Site info que la commune avait auparavant annulé l’appel d’offres et une nouvelle offre a été lancée. Huit soumissionnaires se sont présentés, sauf que celui dont la proposition semblait la meilleure n’a pas souscrit aux conditions de son engagement. Cette personne a même exigé de la commune des clauses contraires aux lois en vigueur, précise El Amrani. Le second soumissionnaire n’a pas non plus accepté de respecter les conditions. Attitude qui a poussé le maire de la capitale maire a poursuivre les deux soumissionnaires en justice.

Après étude du reste des dossiers, il s’est avéré que les offres étaient en deçà de l’enveloppe budgétaire de l’administration de 60% environ. D’où l’annulation pure et simple de ce deuxième appel d’offres, poursuit l’adjoint au maire.

Il ne restait plus au maire de Rabat que la solution de négociations directes, conclut Lahcen El Amrani. Ce qui a débouché sur la location de deux souks de Rabat: celui de Hay Nahda et le souk de Hay Fath.

L.A.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page