Aïd Al-Adha: les « collecteurs » des peaux de moutons se plaignent aussi (VIDEO)

Cette année, l’Aïd Al-Adha est célébré en pleine pandémie de coronavirus. Cela n’a pas empêché bon nombre de marchants ambulants de parcourir les artères de la capitale économique pour collecter la peau des moutons sacrifiés, communément appelée « L’Btana ». Celle-ci est récupérée avant d’être vendue aux unités de tannerie.

L’un de ces « collecteurs » s’est exprimé au micro de Le Site Info, indiquant que l’activité a tout de même été fortement impactée par la crise du Covid-19. Le prix de la peau ayant connu une importante baisse.

M.S.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page