Aïd al-Adha: Casablanca risque de crouler sous les ordures

Casablanca va de nouveau crouler sous les déchets. En effet, les éboueurs de la capitale économique ont décidé de faire grève jeudi et vendredi prochains, soit quelques jours avant l’Aïd al-Adha (célébré au Maroc le 12 août).

Les employés des sociétés Derichebourg et Averda, chargées de la collecte des déchets ménagers à Casablanca, sont déterminés à faire entendre leur voix. Affilié à l’UMT (Union Marocaine du Travail), le syndicat des éboueurs réclame notamment le règlement des salaires et de meilleures conditions de travail.

Le syndicat refuse tout dialogue avec les autorités locales et les responsables des sociétés délégataires, du moment que les salaires n’ont pas été versés, en menaçant de prolonger la grève.

Rappelons que quatre sociétés avaient soumissionné à l’appel international à la concurrence (AMI) pour la gestion déléguée des services de propreté au niveau de Casablanca, lancé en juillet 2018. Il s’agit de Mecomar, Norm, Averda, Derichbourg. Ces deux dernières ont remporté cet AMI, d’une durée de 7 ans.

Le nouveau cahier des charges donne à chacune des deux sociétés un certain nombre d’arrondissements à gérer. Et chaque arrondissement sera géré selon ses propres caractéristiques. Ainsi, Averda gèrera Hay El Hassani, Aïn Chok, Roches noires, Hay El Mohammadi, Sidi El Bernoussi, Aïn Sebaâ.

Derichebourg, quant à elle, prendra en charge les arrondissements d’Anfa, Sidi Belyout, Mâarif, Mers Sultan, Al Fida, Moulay Rachid, Ben M’sik.

S.L. et K.Z.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page