Aïd al-Adha 2022 au Maroc: voici pourquoi les moutons seront chers

Les prix des moutons de l’Aïd al-Adha 2022 au Maroc devraient connaître une hausse importante à cause du retard de pluies.

A ce propos, Ali Boutki, président d’une association au sein des abattoirs de Casablanca, a indiqué que le Maroc assurera son autosuffisance en cheptel cette année, d’après les données du ministère de l’agriculture, précisant que les moutons seront plus chers de 20% par rapport à 2021.

«Cette hausse des prix est expliquée par le retard de précipitations et la cherté de l’alimentation, importée de l’étranger, comme le mais», explique Boutki.

La même source précise que le prix du bétail peut davantage grimper mais peut également baisser. «En cas de baisse du prix, les Marocains doivent s’empresser d’acheter les moutons au lieu d’attendre les derniers jours avant l’aïd et prendre le risque», a-t-il ajouté.

En parallèle, la même source appelle les Marocains à ne pas acheter les moutons exposés dans les garages, afin d’éviter l’arnaque.

Rappelons que Hicham Al Aissaoui a révélé la date de l’Aïd au Maroc. Dans une publication sur son compte Facebook, l’astronome marocain a indiqué que selon ses calculs, l’Aïd al-Adha sera célébré le dimanche 10 juillet.

De même qu’El Aissaoui, sur plusieurs pages des réseaux sociaux, a affirmé que le prochain Mawlid Annnabaoui aura lieu le dimanche 9 octobre 2022.

H.M.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page