Ahmed Taoufiq limoge 200 imams et prédicateurs

ahmed taoufiq©DR

Le ministre des Habous et des affaires islamiques avait pourtant prévenu les Imams qui officient dans les mosquées du Maroc.

Une directive datant du mois de septembre les met en garde contre toute utilisation des lieux de culte pour faire de la propagande politique. Il les a menacés de sanctions , en cas de violation de ce principe.

Mais, semble-t-il, certains imams n’ont pas respecté les consignes et ont continué à mêler religion et politique et à faire de la propagande pour un parti très présent sur la scène politique et appuyé par une association religieuse.

Selon Assabah, les services du ministère ont alors mené une enquête très discrète, qui a mené à rassembler des preuves suffisantes de l’implication de 200 imams dans l’action politique au sein des mosquées. Ces imams, font partie du large réseau des prédicateurs du Maroc, qui comprend environ 150 mille personnes, officiant dans près de 55 mille lieux de prière.

Ils ont été confondus par des preuves irréfutables, dressés par les inspecteurs du ministère et suspendus de leurs fonctions.

T.J

 

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Habous: sur ordre du roi, les locataires des locaux exonérés des droits de bail

Le roi Mohammed VI a décidé d'exonérer des droits de bail les locataires des locaux des habous consacrés au commerce, aux métiers, aux services et à l’habitation, à l’exception des fonctionnaires et ce, pendant toute la période d'urgence sanitaire