Ahmed Haou, ex-condamné à mort, évoque la Chabiba islamiya, Moutei et Benkirane (VIDEO)

Ahmed Haou, jeune étudiant de gauche  de 22 ans, avait été condamné à la peine capitale en 1983 et avait passé dix ans dans le couloir de la mort. Sa peine capitale avait été ensuite commuée en peine à perpétuité avant qu’il ne soit, enfin, gracié.

Dans ce nouvel épisode de la série de Le Site info, « Hikayat », Ahmed Haou revient sur les détails des débuts de son action politique et sur les mouvements protestataires pendant les années 70 du siècle dernier, avant son adhésion à l’organisation clandestine, la Chabiba islamiya, en 1978, dont le fondateur et le bras droit était Abdelkrim Moutei.

Celui-ci, nous confie le membre du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), était présenté aux membres de la Chabiba comme un Che Guevara marocain. Ahmed Haou, l’un des fondateurs du Forum national pour la Vérité et la Justice et ex-membre de son Bureau exécutif a précisé que les fondateurs de la Chabiba islamiya lui avaient aussi présenté cette dernière comme une organisation luttant contre la tyrannie et pour la défense des  libertés.

Notre interlocuteur a également évoqué la scission qu’avait vécue la chabiba, surtout après l’assassinat du leader USFPiste, Omar Benjelloun. Ahmed Haou n’a pas manqué non plus d’expliquer les circonstances qui ont vu l’aura de l’ex-chef de gouvernement et ancien patron du parti islamiste, Abdelilah Benkirane, monter en puissance.

Larbi Alaoui




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page