Ahmed Assid: « Le tueur de Adnane ne doit pas être exécuté » (VIDEO)

Après le meurtre du petit Adnane, Ahmed Assid a provoqué la polémique en exprimant son refus catégorique de la peine de mort.

Invité à l’émission «Dayf Khass», l’intellectuel a estimé que la peine capitale n’empêchera pas d’autres crimes similaires à celui du petit Adnane, violé, tué et enterré à Tanger, parce que cette sentence n’a jamais eu un effet dissuasif, selon lui.

«Il est totalement inconcevable que les individus ayant commis ce genre de crimes horribles soient condamnés à la peine de mort. Cette sentence est inhumaine, inefficace et viole les droits humains. On a le choix entre plusieurs sanctions, dont la perpétuité», explique Assid.

Pour le militant associatif, l’exécution satisfait une certaine soif de vengeance mais ne rend pas justice. «Depuis 1993, aucune peine de mort n’a été exécutée au Maroc. Ce qui prouve que le Royaume tend vers l’abolition de cette sentence inhumaine, à l’instar de plusieurs autres pays», a-t-il souligné.

Par ailleurs, Assid a appelé les partis et les représentants de la société civile à se pencher sur les causes de ces crimes abominables.

Rappelons que Adnane, le jeune enfant de 11 ans porté disparu depuis quelques jours à Tanger, a été retrouvé mort et enterré près de son domicile. Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de la ville a interpellé vendredi un individu de 24 ans, employé dans la zone industrielle, qui aurait agressé sexuellement le jeune garçon avant de le tuer.

Depuis, l’heure est à l’indignation. Les photos du petit Adnane ont été largement relayées sur les réseaux sociaux et les internautes, sous le choc, ont exigé que le coupable soit condamné à la peine de mort. Une pétition en ligne a même été lancée samedi, réclamant la peine capitale pour le tueur, le meurtre de Adnane ayant suscité une vive émotion.

N.M.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Coronavirus: le Maroc enregistre 2444 nouveaux cas ce dimanche

Deux mille quatre cent quarante-quatre (2.444) nouveaux cas d'infection au coronavirus (Covid-19) et 1.441 guérisons ont été enregistrés au Maroc au cours des dernières 24 heures, a annoncé dimanche, le ministère de la Santé.