Agadir: une fillette tente de se suicider à cause de l’école

Les parents d’élèves d’une école privée à Agadir doivent payer une amende s’ils tardent à verser la mensualité et sont obligés de payer par chèque.

Selon Al Massae, plusieurs associations ont dénoncé ces mesures illégales, confiant que l’école a expulsé quatre élèves parce que leurs parents n’ont pas payé à temps. «On n’est pas une épicerie pour que vous nous payez en liquide», lance souvent la directrice de l’école aux parents.

Suite à ces pratiques, une élève de 8 ans, expulsée par la responsable, a tenté de se suicider, au grand dam de sa famille.

Plusieurs parents ont immédiatement déposé plainte auprès des autorités contre la directrice. Il s’est avéré par la suite qu’ils ne peuvent pas obliger l’école à changer de système, affirme le quotidien, précisant que la seule solution aujourd’hui est de parvenir à un accord avec la directrice.

La même source a souligné que les parents ont dénoncé le fait que l’établissement scolaire les obliges à payer par chèque, à acheter des livres en particulier et des uniformes pour les élèves.

Ils se sont également plaints parce que l’école a chassé, sans scrupules, plusieurs élèves lors de ce premier trimestre de l’année scolaire.

S.L.

Suggestions d’articles

Le gouvernement refuse de fermer les centres de “roqya” au Maroc

Le gouvernement a refusé de fermer les centre de «roqya» appartenant, pour la plupart, à des charlatans se faisant passer pour des exorcistes au Maroc.