Agadir: Un parlementaire RNIste obtient gain de cause

Mohamed Bouhdoud Boudlal a été innocenté par la Cour d’appel d’Agadir, ce mardi 2 avril. Le parlementaire du Rassemblement national des indépendants (RNI) était accusé de fraude électorale lors des élections de la Chambre des conseillers en octobre 2015.

La Cour d’appel d’Agadir a décrété l’innocence pure et simple de Mohamed Bouhdoud Boudlal après les chefs d’accusation qui pesaient contre lui. Aussi, le verdict en première instance a été purement et simplement annulé.

Pour rappel, ledit verdict avait condamné le parlementaire du parti de la Colombe à une peine de prison de quatre mois avec sursis, assortie d’une amende de 40.000 DH.

De plus, Bouhdoud Boudlal avait été interdit de voter pendant deux mandats et de se représenter aux élections pour la même période. Mais tout est bien qui finit bien pour le dirigeant RNIste dont l’innocence a enfin été prouvée concernant la fraude électorale dont il avait été accusé et condamné en première instance.

B.B. et Y.K.

Suggestions d’articles

Douche dans un bus à Agadir: la dernière décision du tribunal

Le Tribunal de première instance d’Inezgane a décidé, lundi, de...