Agadir: l’irréparable allait se produire à cause d’une fuite de gaz

Trois jeunes femmes ont été intoxiquées à la suite d’une fuite de gaz provenant d’un chauffe-eau à Agadir.

Selon des sources de Le Site Info, les trois victimes, étudiantes à l’Université Ibn Zohr, ont été transportées dans un état critique au Centre hospitalier régional Hassan II d’Agadir, pour recevoir les soins nécessaires.

Et d’ajouter qu’elles ont été retrouvées gisant sur le sol de leur appartement du quartier Hay Essalam, situé non loin de l’Université, par une de leur camarade. Cette dernière, après avoir frappé à la porte plusieurs fois, a finalement eu recours au propriétaire du logement pour pouvoir accéder à l’appartement de ses amies.

Par ailleurs, les éléments de la police se sont rendus sur les lieux de l’incident et ont ouvert une enquête à ce sujet, sur instructions du parquet général.

Les incidents dus aux fuites de gaz se sont multipliés ces dernières années au Maroc, faisait plusieurs victimes. La qualité de certains chauffe-eaux importés des pays asiatiques est notamment pointée du doigt.

Y.K.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Coup de filet de la DGSN dans la région d’Agadir

Le Service préfectoral de la Police judiciaire (SPPJ) d'Agadir a arrêté, lundi, trois individus, âgés entre 22 et 47 ans pour leur implication présumée dans la possession et la vente illégale de boissons alcoolisées.